SWIOFiSH

South West Indian Ocean Fisheries Governance and Shared Growth Project

Projet de Gouvernance des Pêches et de Croissance Partagée dans le Sud-ouest de l’Océan Indien

Les  défis liés au développement du secteur halieutique et à la protection de l’environnement marin dans le sud-ouest de l’Océan Indien sont principalement régionaux : ressources et écosystèmes partagés, enjeux communs de réduction de la pauvreté et de la durabilité de l’exploitation des ressources vivantes et des filières transfrontalières. Un dialogue régional a donc été amorcé depuis quelques années, notamment dans le cadre de la Commission  des Pêches du
Sud-Ouest de l’Océan Indien (CPSOOI), afin d’améliorer la coordination entre politiques et investissements sectoriels, de partager les expériences et l’information, d’améliorer la gestion des pêcheries et des stocks, de renforcer  le poids des pays de la région dans les forums internationaux et d’augmenter les économies d’échelle.

Dans ce cadre, les pays membres de la CPSOOI ont requis le soutien de la Banque mondiale pour appuyer cette approche régionale et, pour certains d’entre eux, le développement de leur secteur halieutique. En réponse, la Banque mondiale a développé le Programme de gouvernance des pêches et de croissance partagée du sud-ouest de l’Océan Indien (SWIOFish—South West Indian Ocean
Fisheries Gouvernance and Shared Growth Project).

Concept du Projet

Création du SWIOFiSH

La vision est d’accroître les avantages économiques, sociaux et environnementaux des pays de cette région à
travers une pêche maritime durable. Le projet renforcerait le mécanisme de financement, de coordination et d’échange des connaissances.

 

Mise en place du SWIOFiSH1

Ce projet régional est initié dans le cadre du premier projet SWIOFish1 (pour Mozambique, Tanzanie, Comores, Kenya, Somalie), avec sa série d’activités de soutien à l’échelle régionale et nationale à moyen et à long termes.

Mise en place du SWIOFiSH2

Le secteur de la pêche représente 5% du PIB malgache et 13% des exportations. Cependant, le secteur fait face à un double défi de sous-développement et de raréfaction des ressources.

Madagascar n’est pas concerné par SWIOFiSH1 à cause de la crise politique qui secoue le pays en 2009, alors en 2017, il est le seul pays qui a bénéficié du Projet SWIOFish2.