South West Indian Ocean Fisheries Governance and Shared Growth Project

Projet de Gouvernance des Pêches et de Croissance Partagée du Sud-Ouest de l’Océan Indien

Vision

Les défis liés au développement du secteur halieutique et à la protection de l'environnement marin dans le sud-ouest de l'Océan Indien sont principalement régionaux: ressources et écosystèmes partagés, enjeux communs de réduction de la pauvreté et de durabilité de l'exploitation des ressources vivantes et des filières transfrontalières. Un dialogue régional a donc été amorcé depuis quelques années, notamment dans le cadre de la Commission des pêches du sud-ouest de l'Océan Indien (CPSOOI), afin d'améliorer la coordination entre politiques et investissements sectoriels, de partager les expériences et l'information, d'améliorer la gestion des pêcheries et des stocks, de renforcer le poids des pays de la région dans les forums internationaux et d'optimiser les économies d'échelle.

Dans ce cadre, les pays membres de la CPSOOI ont requis le soutien de la Banque mondiale pour appuyer cette approche régionale et, pour certains d'entre eux, le développement de leur secteur halieutique. En réponse, la Banque mondiale a développé le Programme de gouvernance des pêches et de croissance partagée du sud-ouest de l'Océan Indien (SWIOFish -South West Indian Océan Fisheries Governance and Shared Growth Program).


Objectif et Financement

Le programme SWIOFish vise à augmenter les bénéfices économiques, sociaux et environnementaux extraits de pêcheries marines durables pour les pays du sud-ouest de l'Océan Indien. Il sera mis en oeuvre sur 15 ans à travers des investissements séquentiels, visant d'abord à garantir la pérennité de l'exploitation halieutique et de l'environnement marin par un renforcement de la gestion écosystémique des pêcheries avant de soutenir des investissements plus importants dans les filières. En parallèle, le programme SWIOFish comprend un programme d'activités régionales qui bénéficie à la CPSOOI et ses Etats membres.

Tous les pays membres de la CPSOOI sont éligibles à des financements nationaux dans le cadre du programme SWIOFish, et ils peuvent rejoindre le programme lorsqu'ils en font la demande et à condition que des financements soient disponibles. Ces financements sont principalement constitués de fonds AID ou BIRD de la Banque mondiale, ainsi qu'au cas par cas des financements du Fonds pour l'Environnement Mondial (FEM) et d'autres bailleurs nationaux ou internationaux.


Mise en œuvre

La première phase de ces investissements nationaux a pour objectif d'améliorer l'effectivité de la gestion des pêcheries prioritaires au niveau régional, national et communautaire. Ils sont organisés de façon similaire pour tous les pays, et visent à : (i) améliorer la gouvernance des pêches, en ciblant principalement les politiques, les stratégies, les cadres juridiques et institutionnels, et les actions du secteur public nécessaires pour améliorer la gestion et la performance des pêcheries prioritaires ainsi que la santé de l'environnement marin ; et (ii) accroître les bénéfices extraits des pêcheries, en augmentant la valeur ajoutée locale et diversifiant les moyens de subsistance des pêcheurs afin de réduire la pauvreté et la pression sur les stocks, en améliorant le climat des affaires, en promouvant la productivité du secteur privé et de l'investissement, et en soutenant les investissements publics essentiels à un secteur privé viable.

Deux projets du programme SWIOFish est actuellement en cours de mise en œuvre dont :.

SWIOFish1 qui soutient le secteur halieutique des Comores, du Mozambique et de la Tanzanie. Il comportera en outre un programme d'activités régionales mis en œuvre par la Commission de l'Océan Indien au profit de la CPSOOI et de ses Etats membres.

et SWIOFish2 pour Madagascar